Vendre le stade Vélodrome, une bonne idée ?

11 juillet 2013 - 08:00

Vendre le stade Vélodrome, une bonne idée ?

C'est une bombe politique qu'a lâchée Patrick Mennucci, candidat à la primaire PS pour la mairie de Marseille. Le député a proposé, lundi 8 juillet, de vendre le stade Vélodrome. Il affirme même avoir un repreneur sous le coude, comme le rapporte La Provence"J'ai une priorité : le sport pour tous, et cette vente nous permettra de retrouver le budget indispensable pour nos piscines, nos gymnases, et nos stades de quartiers", écrit-il sur son site. Bonne idée ? Faites-vous votre avis. 

POUR  

Le Vélodrome est une bombe à retardement pour les finances de la ville. Comme l'a montré France Football en mars, la rénovation, depuis près de deux ans, du stade de l'OM devait coûter 100 millions d'euros, avant que la facture grimpe à 267 millions. Sans compter les mensualités que la ville va devoir verser durant trente ans à Arema, qui prend une partie de la réfection à sa charge. Addition totale : 893 millions. Au final, la municipalité va devoir trouver chaque année environ 9 millions d'euros. Du coup, elle envisage de quadrupler le loyer facturé à l'OM, actuellement de 1,5 million d'euros par an. En retour, le club menace de quitter le stade. Aux dernières nouvelles, on s'orienterait vers un loyer indexé sur les performances sportives, rapporte L'Equipe

Les mairies ne savent pas gérer les stades. "Jean-Claude Gaudin [le maire de Marseille] a affirmé récemment que le nouveau stade Vélodrome aurait une durée de vie de cinquante ans, remarque Lionel Maltese, professeur d'économie à l'université d'Aix-Marseille. Or, il avait dit, lors de la rénovation pour le Mondial 1998, que le stade durerait 30 ans, alors qu'on le reconstruit 15 ans plus tard. On a mis à la poubelle des années d'emprunt pour casser à nouveau les tribunes du stade Vélodrome. La ville de Marseille a fait la preuve de son incompétence."

Pour Lionel Maltese, cela s'ajoute à la longue liste des grandes infrastructures marseillaises qui se sont soldées par des échecs (la salle de concerts du Dôme, peu pratique, le palais des sports, obsolète...). "Le Vélodrome reste, avec la plage, le seul lieu de rassemblement des différentes couches de la population à Marseille !"

CONTRE

Les clubs n'ont plus les moyens d'acheter. Seuls deux clubs de L1 et L2 sont propriétaires de leur stade (Auxerre et Ajaccio). Un chiffre ridiculement bas, comparé au championnat anglais. En France, la collectivité locale est propriétaire du stade et en délègue la gestion au club, souvent à prix d'ami. C'est le modèle classique. "Les clubs n'ont tout simplement pas les moyens d'acheter leur stade, remarque l'économiste du sport Bastien Drut, contacté par francetvinfo.

C'est pourtant le modèle qui marche en Europe : détenir son stade permet à un club de générer plus de recettes, et d'être donc moins dépendant des droits télé, comme le montrent les exemples du Bayern Munich ou d'Arsenal. Reste qu'aujourd'hui, acheter le stade Vélodrome est inenvisageable pour un OM qui se serre la ceinture.

Céder oui, mais à qui ? "Patrick Mennucci affirme qu'il a un repreneur, note Bastien Drut. Pourtant, un stade, c'est un actif très peu liquide, qu'on ne peut pas vendre rapidement. Si le conseil municipal s'en sépare dans la précipitation, il risque fort de faire une mauvaise affaire." Le prix évoqué par le député marseillais n'est pas négligeable : entre 300 et 400 millions d'euros, selon qu'il s'exprime sur Europe 1 ou sur son compte Twitter.

Qui peut être intéressé ? Un investisseur qui rachèterait aussi l'OM, dont veut se séparer Margarita Louis-Dreyfus, l'actionnaire majoritaire, à moyen terme ? "Le club est quand même à vendre depuis 2006, relevait David Garcia, auteur d'Histoire secrète de l'OM, sur francetv info. Avec les travaux du Vélodrome, il paraît peu probable qu'un repreneur se manifeste avant 2014." Précisément l'année des élections municipales.

Commentaires

RECRUTEMENT

Pour toutes inscription et/ou renseignement pour la saison prochaine vous pouvez joindre :

- Section Masculine : Manuel Navarro 06.15.97.86.90
- Section Féminine : Didier Fuchs 06.08.02.40.93

INFO CLUB LAFA

..............INFO.CLUB.LAFA..........................

..............INFO.CLUB.LAFA.........................