La révolte des starlettes - le blog de P Menes

21 juin 2010 - 09:31

La révolte des starlettes

 

Coupe du Monde 2010, jour 10. Jusqu'où iront-ils ? Avec l'épisode Anelka hier, je croyais pourtant que les Bleus avaient touché le fond. Ben non, ils creusent encore. Je ne sais pas si vous vous rendez compte, mais on vient de vivre un dimanche proprement surréaliste. Un vrai pan de l'histoire du foot français vient de s'ériger sous nos yeux ébahis. Depuis jeudi, il aurait fallu transformer ce blog en chat permanent puisque toutes les heures ou presque il se passe quelque chose à Knysna.

Chronologiquement, on a d'abord eu l'intervention édifiante de Ribéry en fin de matinée dans Téléfoot, puis l'altercation Duverne-Evra, le boycott de la séance d'entraînement, la démission de Valentin, la lecture du communiqué par Domenech. J'oublie rien ? Bon, on se doutait bien que le renvoi manu militari d'Anelka pouvait engendrer un effet domino derrière et qu'on allait assister à quelques scènes de chasse. Mais là, ça dépasse l'entendement.

Alors qu'ils ont été incapables d'en montrer sur le terrain devant l'Uruguay et le Mexique, les joueurs de l'équipe de France ont enfin fait preuve d'un peu de caractère. Dommage que ce soit pour faire "ça". Je suis extrêmement étonné que la fédération ait mis 36 heures à virer le joueur de Chelsea, mais aussi que les joueurs aient mis 36 heures à prendre sa défense. Le décalage horaire sans doute (dommage, il n'y en a pas).

Non le vrai décalage aujourd'hui, c'est surtout le fossé - que dis-je, le fossé... le canyon ! - qui sépare aujourd'hui les Bleus de la réalité. Je crois qu'ils ne se rendent pas compte du mal qu'ils font au foot français et à l'image qu'il renvoie. Ce n'était déjà pas brillant... Il y a une grande part d'irresponsabilité et d'irrespect dans ces agissements. Mais si un jour ces mecs reviennent en France, ne serait-ce que pour y vivre, qu'ils sachent que personne n'aura oublié cet épisode dramatique et ce qu'ils font subir au peuple français. Dit comme ça c'est un peu pompeux, mais ça n'en est pas moins vrai pour autant.

Encore un match pour cette bande de clowns

Je crois que le point d'orgue de cette journée, c'est ce communiqué des joueurs lu, seul devant la meute, par le sélectionneur. Mais pourquoi fait-il ça ? Est-ce qu'il a décidé de protéger ses joueurs jusqu'au bout en espérant y trouver en retour un peu de respect ? Est-ce pour lâcher sa Fédé et se ranger du côté des joueurs ? En le voyant déclamer ce texte de façon monocorde, le visage fatigué, j'ai plutôt eu l'impression de voir un homme au bout du rouleau. Je crois que Raymond a lâché mentalement depuis la mi-temps de France-Mexique.

Ce n'est évidemment que du foot. Mais la secousse tellurique est immense. Et le très probable retour au pays mercredi va être pénible pour tout le monde. J'attends également que nos dirigeants prennent leurs responsabilités. Valentin, dont j'ai appris l'existence il y a huit jours, a pris les devants. S'il reste un peu d'honneur aux autres, s'ils respectent l'institution Bleue comme ils aiment à le dire, la seule solution est de faire place nette. Parce qu'il faut que le foot français reparte de zéro...

Mais ça, on aura l'occasion d'en reparler très vite. En attendant les prochains rebondissements, parce que vous pouvez être sûr qu'on ne voit là que les prémices du grand déballage qui va s'opérer dans les semaines qui viennent. On n'est pas au bout de nos peines, de nos fous rires (jaunes) et de nos crises de nerf. D'autant qu'il reste encore un match à jouer pour cette bande de clowns...

Commentaires

RECRUTEMENT

Pour toutes inscription et/ou renseignement pour la saison prochaine vous pouvez joindre :

- Section Masculine : Manuel Navarro 06.15.97.86.90
- Section Féminine : Didier Fuchs 06.08.02.40.93

INFO CLUB LAFA

..............INFO.CLUB.LAFA..........................

..............INFO.CLUB.LAFA.........................